Quid des…hôtes et hôtesses de caisse ?

  • le 5/02/2018

Partagé le 17 avril 2018

Samedi après-midi, direction une grande enseigne de la place. Je cherche un livre pour mon frère dont c’est l’anniversaire.

C’est fait, je me dirige en caisse.

Plusieurs employé.e.s s’occupent de files interminables de clients de mauvaise humeur pour la plupart, et à côté, tout autant de caisses automatiques, presque désertes. Et pour cause, seul le paiement par carte est disponible et surtout, ici c’est le client qui fait tout.

Du scan à l’encaissement en passant par l’édition du ticket de caisse, il n’y a plus besoin d’agent.e de caisse.

La seule aide possible disponible, c’est un.e seul.e employé.e placé.e là en cas de complications ou de non-maîtrise de ces nouveaux gadgets qui varient d’un magasin à un autre.

Vous avez certainement dû remarquer que, plus le temps passe, plus le personnel en caisse se raréfie. La machine est en marche pour supprimer plusieurs postes. Et ce n’est pas Carrefour qui dira le contraire.

Le 5 février dernier, ce sont plusieurs centaines d’employé.e.s qui se sont mobilisé.e.s, au magasin de Montreuil, pour s’opposer aux plans de restructuration qui devront entrainer officiellement 2400 suppressions d’emplois au moins.

Depuis, des appels à la grève ne cessent d’être lancés par les syndicats.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top