Contenus

PAGE 3 – ACTUALITÉ : ENGIE, 2500 EMPLOIS EN JEU
PAGE 5 – LOI TRAVAIL : CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL
PAGE 7 – EXPRESSION : MANAGER PRO – LA PAROLE À UN DIRIGEANT D’ENEDIS
PAGE 11 – ACTIVITÉS SOCIALES : ACCOMPAGNER UNE VIE
PAGE 13 – EGA PRO : ÉCART DE RÉMUNÉRATION

Édito

Il y a 4 fois 20 ans, la fédération CGT de l’éclairage public et des forces motrices (ancêtre de notre FNME) créait le GNC (groupement national des cadres), qui en 2000 prendra le nom d’U ct Mines-Energie. Les syndicalistes de l’époque avaient ressenti que la CGT, avec un grand « T », comme Travail, ne pouvait pas laisser sur le bord de l’engagement les agents de maitrise et les cadres.
Le colloque du 3 octobre a, sur ce point, enrichi notre ré exion : la connaissance du passé éclaire le futur... Quelle idée géniale ! La période n’avait pourtant rien de simple. Et la nôtre n’est pas simple non plus. Le capital relance l’offensive contre le monde du Travail, contre le salariat, comme vous le lirez au travers des ordonnances du Dr. Macron, ou sur la situation à Engie (suppression de centaines d’emplois, menace sur le statut pour les com- merciaux). Mais les salariés, les travailleurs en général, actifs ou inac- tifs, ont encore et toujours des revendications à porter, et c’est par l’engagement collectif que viendra l’ef cacité. Dans les IEG, les élections des activités sociales vont déci- der des orientations sociales, culturelles et de loisir pour les années futures.
Alors, ne soyons pas défensifs. Il nous faut innover, chan- ger de slogans, de formes de mobilisation... c’est déjà en route (et pas en marche) à La Défense qui passe des péti- tions aux Péti-Ballons. Et si les militants les plus anciens ont un peu de mal, la jeunesse peut fournir des idées !

Partager

Voir aussi

Réagir

En vous connectant vous pouvez publier directement. Si vous n'avez pas de compte, votre réaction sera d'abord validée par un administrateur. Votre mail ne sera pas publié.