Le Covid s’invite à la réunion du bureau du CSFPT qui adopte un communiqué à l’initiative de la CGT

 Le bureau du CSFPT s’est réuni de manière informelle le 8 avril.

Lire le compte-rendu de la réunion du bureau (13 pages) : DELEGATION CGT AU CONSEIL SUPERIEUR DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 2

 

Ont été abordés à cette occasion divers points :

  •  Le télétravail
  • La prime exceptionnelle
  • Les frais de mission
  • Les congés forcés
  • La reconnaissance du Covid 19 comme maladie professionnelle
  • Le maintien des rémunérations
  • Les vacataires
  • La tenue de CSHCT
  • L’engagement de la fonction publique territoriale.
  •  Les concours et examens
  •  La titularisation des stagiaires FPT.

Le tableau de suivi des textes législatifs et réglementaires a été présentés aux membres du bureau.

Télécharger le tableau de suivi : Tableau de suivi des textes du 8 avril 2020-1

 

Dans le même temps, le bureau a adopté le communiqué suivant à l’initiative de la CGT :

Communiqué de presse du bureau du CSFPT du 9 avril 2020

Le bureau du CSFPT, réuni exceptionnellement le 8 avril, sous la Présidence de Philippe Laurent, a souligné et salué l’engagement professionnel sans faille des agents publics et des élus auprès de leurs concitoyens, dans les circonstances exceptionnelles et inédites actuelles.

Les collectivités locales, comme l’ensemble du pays, répondent à cette situation aux conséquences souvent tragiques sanitairement, socialement et économiquement.

Faisant face à de nombreux problèmes, très concrets et nouveaux, les collectivités territoriales continuent à assurer aux usagers des services publics quotidiens vitaux.

Dans le cadre de l’urgence sanitaire, les agents assurent ces missions de service public par leur engagement, ils démontrent ainsi l’utilité des services publics territoriaux au service de l’intérêt général, principe qui donne sa raison d’être au statut de la fonction publique.

Dans ces conditions, le bureau du CSFPT :

– rappelle unanimement son attachement à la sauvegarde de l’intégralité des traitements des agents quel que soit leur statut,

– réaffirme que, pour mener à bien les missions imparties, la protection et la sécurité de la santé au travail des agents doivent être une priorité pour les employeurs,

– appelle le Gouvernement à mettre en œuvre les mesures réglementaires permettant aux employeurs territoriaux d’assurer ces nécessaires protections.

Il appelle enfin le Gouvernement à la publication de manière urgente d’une instruction à caractère opposable à tous les employeurs publics locaux pour permettre que partout où les agents territoriaux sont confrontés au risque que représente le Covid-19, les dispositions afférentes soient mises en œuvre de manière égale.

 

Lire le compte-rendu de la réunion du bureau (13 pages) : DELEGATION CGT AU CONSEIL SUPERIEUR DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *